Bachelorette

Regan, Gena et Katie, trois jeunes femmes cyniques et légèrement garces, se retrouvent pour leur mariage de leur “amie” Becky, celle qu’elles appelaient “Face de truie”.

Bachelorette

Depuis quelques années, il y a les comédies teenage-movie et la version trash pour adultes, dans cette catégorie on peut citer En cloque mode d’emploi, 40 ans toujours puceau, ou même Mary à tout prix. Les versions féminines sont plus récentes et ont véritablement démarré avec le succès de Mes Meilleures amies. Bachelorette avait tout pour suivre cette lignée et pourtant je n’ai pas souri, je n’ai pas ri, et j’ai même été blasée pendant tout le film.

L’histoire de base avait du potentiel. Regan, une blonde aggressive jouée par Kirsten Dunst, craque lorsque son amie Becky lui annonce son mariage, car tout le monde sait que c’est elle la “leader” du groupe qui devait se marier en premier. Elle prévient ses deux autres amies Gena et Katie et après s’être plainte, intègre le rôle de demoiselle d’honneur pour les six mois à venir jusqu’au mariage. Le souci du scénario résidait déjà ici, on n’arrive pas à comprendre la relation qui unit Regan à Becky. On pense que cette dernière était le souffre-douleur des trois autres, mais malgré tout la blonde terrifiante l’aide à ce que son mariage soit véritablement parfait et manque d’étrangler toute personne dénotant de la cérémonie parfaite. Alors quoi ? Elles sont amies ? malgré le fait que les trois autres appellent toujours la future mariée “face de truie” ? C’est assez incompréhensible.

La première partie du film est longue et prévisible : le saccage de la répétition de mariage, la destruction de la robe de la mariée. Mais pourtant rien ne nous semble véritablement grave parce que l’on n’arrive pas à avoir pitié des trois garces. Et comme l’on ne s’attache pas aux personnages, on ne s’intéresse pas à la suite de l’histoire. La deuxième partie est plus intéressante car le personnage de Regan prend un peu d’ampleur et Kirsten Dunst joue à merveille les femmes autoritaires. Les trois autres, Rebel Wilson, Lizzy Caplan et Isla Fisher jouent bien aussi mais on n’a pas réellement le temps de les voir à l’œuvre, pareil pour les personnages masculins.

Pour résumer, le film avait de bons personnages en réserve, et un spitch qui pouvait donner de bons résultats, mais on ne croit pas aux rebondissements du scénario, et on n’y attache pas vraiment d’importance. Les blagues trash ne nous font pas sourire et passent rapidement. Le personnage de Katie n’est pas du tout exploité et semble n’être là que pour rajouter une potiche bourrée. Les moments de stress de la mariée ne sont pas mis en avant et c’est dommage car Rebel Wilson est une bonne actrice. Bref film décevant.

http://www.allocine.fr/_video/iblogvision.aspx?cmedia=19388402

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s