Les Cinq légendes

Quatre légendes, le père Noël, le lapin de Pâques, la fée des dents et le marchand de sable sont habitués à préserver les enfants des forces du mal. Malheureusement l’arrivée du Croquemitaine Pitch les force à faire appel à une légende turbulente : Jack Frost maître de la neige.

Affiche Les cinq légendes
J’étais peu intéressée au départ par ce dessin animé en 3D qui me semblait très loin de la magie de Noël avec ses dessins en relief et ces reprises de contes universels. Pourtant Les Cinq légendes réussit le pari de raconter un merveilleux conte de Noël. Le père Noël, le lapin de Pâques, la fée des dents (apparemment universelle sauf chez nous puisque nous avons une filiale spécifique : la petite souris, comme expliqué dans le dessin animé !) et le marchand de sable sont chargés de veiller au bien être des enfants du monde entier, en échange, ceux-ci les font vivre et les rendent forts en croyant en eux.

Tout ce petit monde vit gentiment en préparant Noël, Pâques etc… seulement Pitch l’affreux croquemitaine refait surface après avoir disparu et transforme toutes les fêtes en désastre. Les quatres légendes sont obligés de faire appel à Jean de La Lune pour les aider à choisir un nouveau gardien capable de les sauver. C’est ainsi qu’apparaît Jack Frost, enfant turbulent, qui n’a au départ pas du tout envie de se joindre aux quatres légendes. Car, voyez-vous, Jack Frost a un énorme complexe, les enfants n’arrivent pas à le voir, car aucun ne connaît son existence et aucun ne croît en lui.

C’est dans la force de ces personnages que ce dessin animé est une réussite. Il prend des contes universels comme le père Noël mais choisit de faire d’un conte folklorique peu connu le héros de l’histoire. On a de la peine pour ce pauvre Jack Frost transparent mais surtout, cela nous rappelle la force des histoires d’enfance. Et ce qui rend Les Cinq légendes réellement intéressant c’est le méchant Pitch, une histoire sans méchant charismatique est pour moi peu réussie, or ici Pitch est très bien dessiné et ces horribles chevaux cauchemardesques magnifiques. C’est aussi cela qui m’a surpris dans ce film : la qualité des dessins qui arrivent à donner autant de magie que des dessins au crayon.

Je recommande donc Les Cinq légendes à tous les grands enfants, férus de contes de Noël réussi et d’histoires à l’ancienne avec un “vrai” méchant. Plein d’humours, et surtout d’émerveillements à la clé (mention spéciale au marchand de sable) !

Bande annonce Les Cinq Légendes

Les Cinq légendes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s