Assassin’s Creed III

Nous sommes en 1775. Les colonies américaines sont au bord de la révolte. Vous incarnez Connor Kenway, un assassin qui a juré d’assurer la liberté de son peuple et de sa nation. Dans ce but, vous devez traquer vos ennemis à travers un vaste monde ouvert incroyablement réaliste. Utilisez vos talents d’assassin tout au long de cette violente quête qui vous mènera des rues agitées des cités aux champs de bataille ensanglantés des contrées les plus sauvages. Vous rencontrerez des héros légendaires de l’histoire américaine et, ensemble, vous conspirerez pour anéantir ceux qui menacent la Liberté.

Dernier épisode de la trilogie des Assassin’s Creed, Ubisoft a donc dû placer la barre très haut pour ce dernier opus qui non seulement se doit d’être le digne successeur des épisodes précédents, mais surtout, le bouquet final de l’un des meilleurs jeux de ces dernières années. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ubisoft a réussi.

Assassin’s Creed III bénéficie de nombreuses améliorations. Les graphismes sont plus détaillés, les visages mieux faits, les textures plus vraies que nature et les détails présents dans l’environnement rendent cet univers plus réaliste et l’on s’y plonge facilement. S’il y a encore quelques erreurs, elles ne gâtent en rien l’immersion du joueur (il se peut, par exemple, qu’en montant en haut d’un piquet vos pieds se trouvent 2 cm au dessus…).

Le gameplay lui aussi bénéficie d’améliorations, les déplacements sont plus fluides, on grimpe plus haut et plus facilement, on ne tombe pas systématiquement si on bouscule quelqu’un etc… Mais les améliorations du gameplay ne sont pas là que pour faciliter la vie, en effet, l’IA (qui gère les ennemis) a aussi bénéficié de quelques progrès rendant la tâche un peu plus ardue… Par exemple lorsque qu’on se trouve face à plusieurs adversaires, dans les opus précédent ils attaquaient rarement tous en même temps, là c’est différent, on a face à nous de « réels » combattants, s’ils sont plusieurs, ils ne vont pas nous regarder les tuer un par un mais bien mettre toute leur chance de leur côté en nous attaquant de toutes parts.

La grande nouveauté de cet opus reste les batailles navales. D’un réalisme à couper le souffle (et à donner le mal de mer !), les batailles navales permettent de gérer un bâtiment dans son intégralité, on le dirige, en prenant en compte le vent par exemple, et on doit mener à bien les attaques en faisant en sorte de garder notre équipage en vie.

Le mode multijoueurs réserve lui aussi son lot de nouveautés et d’améliorations qui vous permettent de profiter pleinement du jeu seul ou en équipe.

Avec un scénario bien ficelé et complet, ainsi que nombres d’améliorations, Assassin’s Creed III vaut la peine de faire le voyage jusqu’aux États-Unis ! Et pour la première fois les adeptes de Nintendo pourront participer grâce à la présence de cet épisode sur Wii U.

Néanmoins prudence si votre console n’est pas reliée à internet, en effet des bugs sont déjà remontés, notamment concernant les trophées. S’ils n’empêchent pas de jouer, ils causeront tout de même des problèmes aux adeptes du 100%. Ubisoft en a déjà réglé de nombreux, mais il faut une connexion internet pour pouvoir bénéficier des mises à jours à ce sujet. De même pour ceux qui ont acheté l’opus sur PC, là où les précédents tournaient très bien, Assassin’s Creed III peut se montrer réticent si vous possédez deux cartes graphiques (désactivez l’une des deux et le tour est joué).

Disponible sur PS3, Xbox 360, Wii U et PC.

Assassin’s Creed III – Bande Annonce

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s