Entretien avec Hugo LE GUEN

Hugo Le Guen , auteur, humoriste, MDR et Fier de l’Être, est-il ! J’ai rencontré ce garçon lors de sa première scène ouverte au café-théâtre “LA PETITE LOGE”, un lieu petit qui accueil les grands de demain.

Christelle Da Silva : Avant d’être humoriste, aviez-vous conscience de la difficulté du métier ?

Hugo Le Guen : Non, on prend conscience au fur et à mesure, après c’est la réalité qui te rattrape et c’est à toi à t’imposer dans la réalité. C’est compliqué mais pas infaisable.

C.D.S : Comment ont réagi vos proches, quand vous leur avez annoncé que vous souhaitiez devenir humoriste ?

H.L.G : C’était pas humoriste tout de suite, c’était comédien et c’était à 2 ou 3  semaines du bac… (rires) Donc, le traditionnel “Passe ton bac d’abord !”…Il y a pas eu d’inconvénients pour que je fasses une école, mais il fallait que je fasses une fac à côté; ce que j’ai fait et par la suite les cours FLORENT. Quand mes parents sont venus me voir jouer, ils ont accepté, ils ont vu que je m’ impliquais, que je travaillais, que j’étais sérieux, ils m’ont dit “Ben, t’as fais ton choix ! ” (sourire)

C.D.S : Comment se passe vos journées ?

H.L.G : Le matin, en général, je vais soit courir soit marcher 1h ou 2h, j’ai besoin de m’aérer.  J’aime les endroits où il y a des arbres, marcher sans but, voir des têtes ou juste voir des gens qui bougent, des bruits, etc. , même si je ne m’en sert pas, ça me motive. Autant j’aime pas la foule, autant j’aime les endroits où il y a des gens.

C.D.S : Quelles sont vos inspirations, vos influences ?

H.L.G : En tant que comédien je ne saurais pas dire, mais dans l’écriture, Victor Hugo, Pierre Desproges, c’est vraiment deux auteurs que j’apprécie en terme d’écriture en tant que tel. Après pour ce qui est de la narration , les histoires, comment on est-ce qu’on amène quelque chose  ça serait du Shakespeare,c’est toujours les grands auteurs.

C.D.S : Pourquoi souhaitez-vous qu’on vous appel “Dieu” ?

H.L.G : (rires) Sur Facebook (fb) je trouvais marrant que si des gens tapaient “Dieu” sur fb, c’est sur moi qu’ils tombaient directement.

C.D.S : Je sais que vous écrivez un long-métrage, vous souhaitez intégrer le milieu du Cinéma ?

H.L.G : C’est pas un long-métrage dans le sens ou j’aimerais qu’il soit tourné, c’est pour me faire plaisir et pour faire plaisir aux gens qui sont autour de moi. Il a pas de prétention en fait ! Si ce n’est, que c’est un gros plaisir entre amis. Le Cinéma, pourquoi pas, mais plus tard.

C.D.S : Y a t-il un rôle que vous souhaiteriez interpréter ?

H.L.G : Au théâtre ce serait le rôle de Macbeth, j’ai toujours été impressionné par ce rôle. Tout ce que le personnage peut ressentir et me faire ressentir, je trouve ça vraiment saisissant !

C.D.S : Je vous laisse le mot de fin.

H.L.G : Sortez ! Allez dans des petits théâtres, soyez curieux et tant qu’à faire venez à la “Petite Loge” me voir jouer tous les lundis à 21h30.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s