Intouchables

La relation improbable entre deux hommes issus de milieux différents : l’un, d’origine sénégalaise, vivant en banlieue parisienne, qui vient de purger une peine de six mois de prison ; et l’autre, riche tétraplégique, qui a engagé le premier comme aide à domicile.

Eric Toledano et Olivier Nakache nous avait habitué à beaucoup. Comme avec Nos jours heureux qui m’avait réellement fait hurler de rire. Ils avaient réussi à faire renaître la bonne comédie française, celle émouvante, touchante, amusante voir drôlissime. J’avais moins aimé Tellement proches, mais Intouchables retrouve cette fraicheur qui les caractérise.

Je doutais beaucoup d’Omar Sy, j’avais peur que sa présence n’entraîne qu’une série de sketchs, mais ce n’est pas du tout le cas ici. Omar Sy arrive à nous faire croire à son personnage, à le rendre plus attachant, et sa relation avec François Cluzet, cette amitié naissante est vraiment très bien joué. Un bon film donc, où l’on rit beaucoup, on l’on est émue un peu, où l’on s’attache aux personnages. Et c’est aussi ça la force de ces deux réalisateurs, car ils arrivent avec un scénario simple à nous faire voir une multitude de protagonistes aussi intéressant les uns que les autres (Magalie la secrétaire piquante et raffraichissante).

Une bonne comédie donc, à voir en famille, avec des amis, avec néanmoins une fin un peu décevante, je m’attendait à une chute ou une pique. La bande-son par contre superbe ! A voir.

Bande annonce

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s