Et qu’est ce que t’as ressenti en l’apprenant?

Ecrit par Cécile
Comme on me pose beaucoup la question – que ce soit les gens à qui j’en parle ou à ceux qui me contactent pour me le demander – je vais y répondre ici.

Au début, rien. Juste l’impression que c’était tout à fait irréel. Je savais qu’on me proposait une publication, mais ça ne m’atteignait pas vraiment. J’étais surprise, un peu destabilisée, et complètement à l’ouest, en fait. C’est quand j’en ai parlé à une amie le lendemain que je me suis rendue compte,éventuellement, si je disais oui, de ce que cela pouvait signifier.

Même si je lui ai demandé de ne pas en parler autour d’elle avant la signature de quoique ce soit, mon amie a sauté de joie, s’est mise à hurler, et tout le monde nous a regardé bizarrement. ^^ Moi, j’étais encore à me demander si je disais “oui” ou “non”, donc bon… on en a longuement, très longuement parlé.
L’Olibrius Céleste demandait quelques corrections pour publication – ce qui est normal – mais un point me dérangeait et je ne savais pas si j’étais prête à aller si loin pour être publiée. Quelques jours plus tard, après discussion avec l’éditeur, il s’est avéré que j’avais mal compris ses intentions : il ne voulait pas du tout dénaturer le fond fantasy du roman !!

Je crois, qu’en fait, c’était tellement irréaliste pour moi – à peine 20 ans, toujours étudiante, qui ne s’attendait pas à une publication avant la trentaine, au moins !! – que j’ai cherché où était le piège alors qu’il n’y en avait pas. Alors j’ai dit oui, j’ai signé mon premier contrat, et une semaine plus tard, il y avait l’annonce officielle.

Là, j’ai commencé à me dire : “Ah mais… c’est le début de ma… carrière, si j’en publie d’autres ? C’est ça ?”

Puis quand j’en ai parlé à tout mon cercle de connaissances, au fur et à mesure que venaient leurs réactions, j’ai vraiment réalisé ce que ça voulait dire.

Ce n’était pas la 4e dimension ! o/

Entrechats, mon roman chéri, travaillé, retravaillé, poli, corrigé, recorrigé… mes personnages, mes mondes, mes histoires, j’allais les partager.

Et là, depuis, je plane, je suis sur un petit nuage !
Mon manque de réaction vient aussi du fait que je n’attendais plus rien de l’édition classique, à compte d’éditeur, pensant que la porte m’était fermée pour toujours. Je m’étais résignée, et comptais publier Entrechats en ligne, sur un blog comme celui-ci, et faire une édition papier à offrir. Je m’étais tellement faite à cette idée que j’ai mis un sacré bout de temps avant de me rendre compte de ce qui m’arrivait.

Je crois que l’explosion de joie viendra au moment de la publication, fin 2008. En attendant…

*dégaine sa gomme et son crayon*

CORRECTIOOOOOON !!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s