Mon 1er casting (Aude)

Quand j’ai vu cette annonce de casting sur un poteau à Châtelet, comme quoi on recherchait une jeune femme noire pour un rôle, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai appelé au numéro indiqué, et on m’a fixé un rendez-vous.

Le jour même, mon niveau de stress était assez incroyable, surtout que je ne savais pas comment préparer le rôle puisque je n’avais aucune indication . Le lieu était coincé dans une minuscule immeuble du 18eme, un jour de marché, en plus. J’ai failli me perdre. J’ai fait le tour et je suis arrivée devant une petite salle. Première surprise: j’étais la seule. j’ai serré la main d’une femme , Mme Galbi.

Le premier truc qu’elle m’a dit quand elle ma vue venir c’est: “Mais t’es super mince!

-Ben on m’a toujours dit que j’avais des formes…

-Mais bien sur que non, je suis plus grosse que toi! On t’a pas dit qu’on recherchait des femmes en forme avec un cul d’africaine 😦 pas obèse non, mais bon…

-Si, mais je voulais venir quand même…

-T’es sure que tu veux passer l’audition…

(Moment de concertation…)

-Oui!

L’homme qui l’accompagne m’amène dans une autre salle, me prend en photo avec une affiche avec mon nom et mon numéro 15.  Puis je passe dans une autre pièce et parle devant la caméra de qui je suis, et pourquoi je veux ce rôle (en effet, j’ai postulé sans le savoir pour le nouveau Abdellatif Kechiche, pour un rôle historique d’une jeune sud africaine!). Je leur explique que le travail de l’acteur est de se glisser dans la peau des autres et que j’étais prête à prendre du poids pour ça.

Elle m’a complimenté: c’était ce qu’il fallait dire. Après ils m’ont offert un thé et on a discuté de la difficulté d’avoir des rôles quand on est noire (a part femme de ménage, potiche), elle m’a conseillée plein de sites que j’avais déja essayé et m’a conseillé de relancer les agences et les directeurs de casting avec une candidature spontanée. Elle et son copain m’ont conseillé de poursuivre mes études (on ne sait jamais!) et que je devais écrire des scénarios et approché des étudiants en cinéma. Je ne pense pas avoir le rôle, qui dépend bien trop d’une ressemblance physique avec le personnage. Mais j’ai été très contente, pour ce premier casting, de tomber sur des gens sympas qui m’ont conseillé, et surtout ENFIN, approcher les gens du cinéma qui ne sont plus cachés dans les grands immeubles haussmaniens à l’écart du monde et de mes yeux. J’étais toute guillerette en sortant.

PS: La directrice de casting ne m’a malheureusement pas donné suite, et j’ai appris longtemps plus tard qu’il s’agissait du casting pour la Vénus Noire, d’Abdellatif Kechiche.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s