Walker Texas Ranger

Avez-vous déjà tapé Chuck Norris sur Google ? Si tel est le cas, sachez que c’est le seul endroit où vous pouvez taper Chuck Norris. D’ailleurs si Superman a un slip rouge c’est parce qu’il a perdu au bras de fer contre Chuck Norris et que c’est son gage.

Walker Texas Ranger - Affiche

Nous sommes dimanche, le repas est fini, et on allume l’ancienne télévision à tube cathodique pesant plusieurs dizaines de kilos car à cette époque les écrans plats n’ont pas encore fait leur apparitions. L’après-midi télévisée commence, en ouverture la série Walker Texas Ranger qui lance toutes les autres séries de 45 minutes, seulement entrecoupées de pubs jusqu’au soir.

Apparaît alors un homme que l’on identifiera immédiatement comme un cow-boy, chapeau, bottes, pantalon de jean trop grand, barbe, visage fermé peu souriant, une arme à feu à la ceinture dont le ceinturon brille, et bien souvent une peau de bête en guise de manteau. Cordell Walker alias Chuck Norris oui, LE Chuck Norris légendaire qui fut le premier à être le héros des mèmes ou facts (court aphorismes humoristiques) sur internet bien avant Zlatan. Celui qui affronta dans un film le tout aussi légendaire Bruce Lee, celui qui fut de multiples fois champion du monde de karaté et le premier occidental à recevoir le titre de grand maître en art martiaux, celui qui finalement à réécrit l’histoire de sa vie comme un roman à tel point que l’on ignore à ce jour le vrai du faux.

La chanson du générique chantée par Norris lui-même, est annonciateur du type de programme que l’on va voir et de la mentalité globale, la traduction est la suivante : « Dans les yeux du Ranger, l’étranger crédule, ferait mieux de savoir discerner le bien du mal. Parce que les yeux du Ranger sont pointés sur vous, chaque erreur faite, il la verra. Quand vous êtes au Texas, regardez derrière vous, car ce sera là que le Ranger se trouvera. ». Les méchants sont très méchants, les gentils très gentils, l’intrigue est souvent simple même si dans les dernières saisons elle devient plus profonde selon les épisodes mais, malheureusement, sans jamais réussir à éviter ribambelle de clichés.

Walker Texas Ranger est une série télévisée cultissime purement et typiquement américaine avec toute la culture Big-Mac qui en émane, à chaque réplique, à chaque plan, durant tous les épisodes. Fusillades à un contre dix, ranchs géants, les incontournables explosions que l’on voit dans toutes les séries américaines – à croire que le peuple de l’oncle Sam se sent vexé de ne pas avoir inventé la poudre noire – les grosses voitures qui engloutissent le poids d’un homme en carburant à l’heure : tout est démesurément grand dans cette série, bienvenue dans l’Amérique des années 90. Le puritanisme y est fortement présent, tout comme les connotations religieuses du christianisme et quelque fois aussi un parti pris politique qui prend encore plus de sens au vue des dernières positions de Chuck Norris à ce sujet. L’égocentrisme à l’américaine y est nombriliste, jamais on ne cite un autre pays que l’Amérique, jamais un sujet n’y est traité de façon extérieure à un point de vue américain. Les scènes d’actions sont le véritable attrait de la série. Pas un épisode sans une bastonnade, dont on devine aisément le vainqueur quelque soit le nombre d’adversaires, mais ne soyons pas de mauvaise foi Walker se fait battre quelque fois… Oui bon d’accord une dizaine de fois en tout est pour tout en 200 épisodes !

Walker Texas Ranger - Image

L’on notera quelques épisodes marquant comme l’épisode du Klu Klux Klan et d’autres. Précisons que le personnage de Cordell Walker a des pouvoirs quasi surnaturels, comme son instinct Cherokee, pas plus de détails vous devrez constater par vous-même en regardant, ce qui n’est pas difficile car les diffusions sont toujours assurées.

Les autres acteurs ne sont que des faire-valoir du Ranger et seuls quelques-uns ont continué à avoir une carrière après la série. Au début de la série, l’ex-champion multiple de karaté faisait lui-même ses coups de poing et coup de pied, mais au fur et à mesure qu’il avança en âge, Chuck devint paresseux au point de se faire doubler même pour un simple coup de pied à hauteur de ventre. Deux nouvelles recrues viendront même tenter de lui voler la vedette lors de la saison 7 sans succès, Judson Mills dans le rôle de Gage, et Nia Peeples en tant que Sydney Cooke.

Certains épisodes sont très sérieux, très dramatiques, et d’autres plus légers. Il y a toujours une morale comme dans une fable mais elle n’atteint pas nécessairement souvent son objectif en dehors des États-Unis. La série accoucha d’un spin off « le successeur » qui ne vécut que le temps d’une saison… Neuf saisons d’environ 22 épisodes chacune, avec une quinzaine de pays qui la diffusèrent, et 20 ans après les premiers épisodes, que reste t-il de cette série ? Et bien le 2 décembre 2010, Chuck Norris et son frère Aaron le producteur de la série ont reçu le titre de « Texas Ranger » pour avoir honoré l’État du Texas pendant près de 10 ans.

La série pourtant proclamée culte a désormais une très faible note sur tous les sites de notations de série télévisée en France (contrairement aux USA où la note est un peu plus élevée), et est la cible des tous les quolibets, signe que les gens évoluent et que les temps changent. Mais ceux qui ont regardé la série à ses débuts se souviennent. Lorsque les antihéros façon docteur House n’avaient pas encore fait leur apparition, lorsque le monde n’était pas aussi gris qu’aujourd’hui car les méchants s’identifiaient plus facilement, que l’information était beaucoup plus restreinte, que le net n’avait pas encore révolutionné le monde… Oui, cela se souviennent qu’il y a 15 ans lorsque la série télévisée fut diffusée pour la première fois sur TF1, elle lui avait donné une grande fraîcheur, avait rajeunit les programmes, et fut un des plus grands succès de son temps. La série à en effet mal vieillie… Preuve indubitable selon moi que vieillir est rarement bon.

Allez une petite dernière, s’il n’y a plus de trace de vie sur Mars c’est parce que Chuck Norris s’y est rendu.
Que la vie vous berce.

Walker Texas Ranger – Générique

Walker Texas Ranger - Image

2 thoughts on “Walker Texas Ranger

  1. mars 2016
    Bien bon article mais un peu trop péjoratif. J’ai vécu plus de 12 ans aux Etats Unis et c’est le Far West et le sera toujours comme la France est républicaine mais aime Louis XIV et le sera toujours. La série est amusante mais au moin a de la morale positive. Oui, c’est du “made in USA“ et on ne voit pas vraiment de l’action en dehors, principalement, du Texas, mais la France va dans le Texas, donc c’est normal! De plus, regargez Plus Belle La Vie, (hyper vue en France); il n’y a rien en dehors de Marseille et pas vraiment de morale tel quel, c’est un peu boeuf! Je le regarde quand même pour curiosité. Donc voilà, en étant un peu mois “arrogant“ de chez nous, regardons l’Union Européenne et l’Euro qui craque, les pourcentage débiles de chômage et une bureaucracie gargantuaire qui exploite la plupart des pays de l’UE depuis 2001 et pas de sécurité entre frontières depuis bien des années…Les Etats Unis eux sont jeunes (238 ans)…l’UE, elle, a environ 3500 de moyenne d’âge de ses pays et n’est pas d’office aussi sage….Rien de nouveau sous le soleil. A plus et paix…

    • Je n’ai pas pigé un broc à ton commentaire…
      Je vne ois pas le rapport entre beaucoup de tes phrases et mon article…

      Que la vie te berce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.