Une Vie brève

Michèle Audin tente de rassembler le peu de souvenirs qu’elle a de son père « disparu » pendant la guerre d’Algérie.

Pour ceux qui s’intéressent un peu à la guerre d’Algérie, L’Affaire Audin est connue. Maurice Audin était un mathématicien français vivant à Alger. Il a aidé à l’exfiltration clandestine de Larbi Bouhali, premier secrétaire du Parti Communiste Algérien, et à d’autres actes en faveur de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie. Il a été arrêté, puis torturé, et « porté disparu » par les services français. Mais pour sa famille, il n’y pas de doute qu’il est mort au cours d’une séance de torture dans une prison des services français.

Si je présente ce livre aujourd’hui c’est parce qu’il a la particularité d’être une biographie sans en être une. Michèle Audin, la fille de Maurice Audin, est partie à la recherche de son père, celui dont elle a peu de souvenirs. Il n’est pas question ici de l’Affaire Audin, mais des souvenirs d’une fille pour un père qu’elle n’a connu que trois ans. Elle est aussi mathématicienne et c’est avec beaucoup de minutie et de rigueur qu’elle tente de retrouver ses traces. Elle fouille dans les archives des thèses mathématiques de l’époque, déniche des petits carnets de courses, recherche des photographies de classe, se rend sur les lieux qui portent sa marque… etc.

Le livre n’est pas un roman à proprement parlé, mais plus les résultats de ces recherches classifiés méthodiquement dans ce qu’elle présente comme Une Vie brève. Il peut être difficile à lire, notamment pour les personnes peu averties sur cette période de l’histoire, mais je pense que le devoir de mémoire est très important. On ne parle pas encore énormément de la guerre d’Algérie, on tente d’oublier cette période de violences qui n’est pas si lointaine que ça. Et l’Affaire Audin, toujours non résolue, est une preuve que tout n’a pas encore été dit. J’ai ressenti une grande émotion en lisant ce livre, peut être est-ce aussi parce que l’histoire me touche personnellement, mais j’ai eu vraiment l’impression de découvrir avec l’auteure ses souvenirs d’enfance, ceux d’une époque troublée vue par une petite fille.

Je vous conseille donc ce livre, véritable travail de recherche, difficilement abordable parfois, mais extrêmement enrichissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.