Le hobbit : un voyage inattendu

Dans Un voyage inattendu, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers… Bien qu’ils se destinent à mettre le cap sur l’Est et les terres désertiques du Mont Solitaire, ils doivent d’abord échapper aux tunnels des Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.
C’est là qu’avec Gollum, sur les rives d’un lac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprend à faire preuve d’un courage et d’une intelligence inattendue, mais parvient à mettre la main sur le « précieux » anneau de Gollum qui recèle des pouvoirs cachés… Ce simple anneau d’or est lié au sort de la Terre du Milieu, sans que Bilbon s’en doute encore…

 
Lancé par le succès du Seigneur des Anneaux, Peter Jackson nous livre une nouvelle aventure cinématographique au coeur de la Terre du Milieu. Ceux qui n’ont déjà guère apprécié le Seigneur des Anneaux passeront leur chemin. Ceux qui ont été mitigé risque de rester mitigé et ceux qui, comme moi, ont adoré le Seigneur des Anneaux vont retourner à Cul-de-sac avec grand plaisir !

D’aucun vous diront « une compagnie qui traverse la terre du milieu pour vaincre un ennemi, on connait ! Les hobbits, les nains, Gandalf, on connait ! », ce à quoi je répond « que nenni ! ». Bien sûr, on retrouve la comté et des personnages que l’on connait mais après tout c’est normal ! Il n’y a que 60 ans entre les aventures, avec des personnages qui peuvent vivre plus longtemps que des hommes, rien d’étonnant donc. Et plutôt tout à fait logique. La plus part de ceux qui protègent la Terre du Milieu dans le Seigneur des Anneaux, la protégeaient déjà bien avant et donc naturellement la protégeaient aussi du temps de Bilbon…

Le film commence avec un gros brin de nostalgie, on retrouve Bilbon en train d’écrire son fameux « Aller et retour, récit d’un hobbit » où il raconte son aventure, Frodon à ses cotés … Et nous voila replongé à Cul-de-sac et dans la Terre du Milieu.

Au niveau de la qualité du film on retrouve tout le savoir faire du Seigneur des Anneaux, avec en plus les avancées de ces 10 dernières années ! Des décors magnifiques, même si on les connait déjà, et de l’émerveillement pour ceux qu’on découvre. Une bande-son dans la même lignée que la trilogie, gardant la même touche de la comté, plus là encore, une sorte d’émerveillement pour ce que l’on découvre.

Je pense qu’en voyant Le Hobbit il ne faut pas oublier qu’à l’origine c’était un conte que Tolkien a écrit pour ses enfants. Il ne faut donc pas être surpris si cette aventure des plus sérieuse se révèle être, de par certains personnages et certaines situations, plus drôle ou enfantine que le Seigneur des Anneaux quand le contexte le permet. De plus, les fans du Seigneur des Anneaux y trouveront des réponses à certaines questions… Car le Seigneur des Ténèbres n’a pas retrouvé son pouvoir en un jour…

Enfin, après 3h de ce voyage inattendu, Peter Jackson a plutôt bien manigancé son tour… Car on reste sur sa faim et on en redemande ! Mais il faudra patienter jusqu’à l’année prochaine pour se ruer dans les salles voir la suite !

Le hobbit : un voyage inattendu – Bande Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.