Je ne veux pas faire un métier traditionnel en attendant. Y’a-t-il des alternatives ?

Quand on travaille dans le milieu artistique, on peut gagner rapidement, et à un très jeune âge des sommes faramineuses. Toute la difficulté est évidemment de trouver du travail. Exercer une profession artistique, c’est très bien gagner sa vie quand on a du travail, et être miséreux quand on en a pas. Le travail est irrégulier et il est difficile de s’adapter. Je sais que je peux me faire en deux jours de travail (quand je tourne) l’équivalent d’un mois de salaire. Tout ça n’encourage pas vraiment, en période de vache maigre, à faire un travail plus « traditionnel » fatiguant et pour lequel vous gagnerez une misère. Voici des tuyaux pour ceux d’entre vous qui ne veulent pas retourner dans la vie active « normale ».

Art Dramatique

Vous pouvez être figurant (voir les annonces de castings pour figurant sur les sites de casting). Les figurants sont payés entre 50 et 200euros de l’heure pour être silhouettes ou faire une brève apparition dans un film. Cela exige de très longues heures d’attentes. Souvent, vous venez sur le tournage très tôt le matin et vous passez la journée à attendre (vous pouvez en profiter pour parler avec les autres ou profiter de la nourriture et des boissons gratuites) pour ne tourner que quelques minutes une scène dans laquelle on vous verra 15 secondes. Cela peut être cependant une bonne alternative si vous ne voulez pas avoir un boulot régulier. Des figurants ont pu ainsi se retrouver à jouer dans des films, en réussissant à convaincre la directrice de casting, ou le réalisateur. Cependant, en tant que figurant, vous n’auriez guère l’occasion de jouer. Et il est possible, une fois que vous obtenez du travail régulier en tant que figurant, d’avoir les plus grandes difficultés à avoir du travail en tant que comédien traditionel.

Littérature

Vous pouvez être pigistes pour des publications en ligne ou papier. Bien sur, cela n’a rien à voir avec écrire de la fiction. Je dirais même que c’est une toute autre profession.  La rédaction vous assigne des articles à écrire sur un thème précis et vous êtes payés (pas très cher) au mot ou à la page. Ciblez les publications pour lesquelles vous voulez écrire et envoyez leur votre CV et des extraits d’articles ou de ce que vous écrivez. Répondez aux annonces que vous pouvez trouver ici et ici. Être pigiste vous permettra d’écrire, mais pas forcement ce que vous souhaitez, ni ce que vous voulez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.