Faire du networking

En voila un grand sujet!

Si vous avez au moins un pied dans le milieu artistique, vous avez déja dû entendre ce genre de phrases: « Dans ce milieu, y’a que les pistonnés qui réussissent! » « Moi je connais personne, mes parents sont pas du milieu, je réussirai jamais! » « Tel ou telle personne a pistonné son fils pour arriver la.

Et bien vous savez quoi? Le cooptage est présent partout, même dans les métiers « traditionnels ». Et vous ne pouvez rien y changer. Vous n’allez pas jeter vos parents à la poubelle pour avoir Brad Pitt et Angelina Jolie parce que ce serait mieux pour votre carrière, non?

Heureusement, il y a des tuyaux pour connaitre le plus de monde possible.

Si votre famille, vos amis sont issus du milieu artistique dans lequel vous souhaitez travailler, tant mieux pour vous. Demandez leur conseils, profitez des opportunités d’emplois.

Si ce n’est pas votre cas, vous devez savoir pour quelle raison vous networkez: est ce pour être publié, tourner dans des films, être exposés dans les galeries. En fonction de votre réponse, ce sera des directeurs de castings, des éditeurs, des galeristes, etc qu’il vous faudra rencontrer.

Faites une liste (sans pour autant devenir un stalker!) des gens qui pourraient vous aider. Contactez les en premier lieu par l’intermédiaire des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et j’en passe). Utilisez notre site pour être au courant des festivals, master-class, les associations, etc. Répertoriez les gens qui pourraient vous aider à rencontrer ces personnes.

N’oubliez pas que dans la vie, c’est du donnant donnant. Si c’est personnes peuvent vous aider, il va falloir que vous aussi vous les aidiez/leur soyez utile.

Ne refusez pas de rencontrer des gens sous prétexte qu’il ne vous seront pas utiles, on ne sait jamais.

Si vous êtes timides, ou n’appréciez pas de l’idée de léchez les bottes pour réussir, posez vous un instant et demandez vous jusqu’où vous êtes prêts à aller pour votre carrière.  Vous n’êtes pas obligé de networker, vous pouvez également utiliser d’autres voies. Ne vous forcez pas à faire ce que vous n’aimez pas.  De toute façon, il aura toujours dans votre entourage ne serait-ce qu’une personne pour vous aider.