Erin Brockovich, seule contre tous

En 1993, Erin Brockovich, femme sans emploi et mère de trois enfants dont elle a la charge, a un accident de voiture impliquant un médecin. Elle poursuit ce dernier en justice et son avocat Ed Masry se montre plutôt confiant quant à l’issue du procès. L’attitude d’Erin pendant l’audience lui fit cependant perdre son procès. Endettée et cherchant désespérément un emploi, elle supplie Ed de l’embaucher dans son cabinet. Ed, par pitié, accepte.

Erin oeuvre désormais dans le cabinet d’Ed, et c’est en travaillant sur un cas où l’entreprise d’énergie PG&E propose a une famille de racheter leur maison qu’Erin tombe sur des dossiers médicaux appartenant aux propriétaires de la maison. Elle ne comprend pas pourquoi ces dossiers médicaux font partie du cas immobilier et se lance dans une recherche approfondie qui la mènera à apprendre que l’entreprise PG&E a contaminé les eaux des sous-sols de la ville d’Hinkley en Californie. Des centaines d’habitants sont touchés et souffrent de maladies à répétition sans savoir qu’ils ont depuis des années consommé une eau malsaine.

Erin Brockovich, seule contre tous, est un film biographique américain sorti en 2000. Il fut réalisé par Steven Soderbergh qui dramatisa l’histoire vraie d’Erin Brockovich, jouée par Julia Roberts. Cette dernière remporta de nombreux prix pour sa performance, dont celui de l’Oscar de la meilleure actrice quand même !

Ce qui m’a le plus plu dans ce film est la relation qu’entretient Erin avec son supérieur Ed. Leurs caractères fort les mènent à l’affrontement à de nombreuses reprises, bien qu’ils s’apprécient mutuellement. Beaucoup de conflits où des noms d’oiseaux sont lancés à l’un et à l’autre m’ont bien fait rire car c’est une situation qu’on a peu l’habitude de voir dans le monde du travail.

Ensuite, j’ai été impressionné par le courage et la détermination d’Erin dans la gestion du cas PG&E. L’émotion est aussi présente lors des multiples rencontres d’Erin avec ses clients malades, qui iront jusqu’au bout pour gagner leur procès face à PG&E, géant de l’énergie sans scrupules. Le tout est d’autant plus fort que l’histoire est tirée de faits réels.

La bande annonce ici

Jérôme Laizin

One thought on “Erin Brockovich, seule contre tous

  1. Femme au caractère volontaire et bien trempé qui va se trouver a faire un boulot avec une mIssion qui deviendra un Combat d’envergure qu’elle remportera.
    Film culte à voir et à revoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.