Captain America : Le soldat de l’hiver

Après avoir sauvé le monde avec les Avengers, Captain America se repose tranquillement à Washington quand le S.H.I.E.L.D est attaqué.

Captain America 2 - le soldat de l'hiver - affiche

Captain America est un peu le héros Marvel le plus insupportable, même joué par Chris Evans. Moralisateur, patriotique à l’extrême, insupportable je-sais-tout, je ne le porte pas dans mon cœur. Aussi quand mes amies m’ont traînée au cinéma voir le dernier sorti des studios des supers-héros, j’avoue que je n’étais pas très emballée. Et finalement, j’ai passé un bon moment.

Bien sûr, Captain America est toujours insupportable, mais heureusement, le film ne le met pas forcément au premier plan. On peut vite oublier ce héros ennuyeux, pour s’attacher à La Veuve Noire, jouée par Scarlett Johansson, beaucoup plus amusante, ou bien sûr Nick Fury joué par Samuel L. Jackson qui nous fait participer à une course-poursuite époustouflante au début du film. L’autre bon point du film est le soldat de l’hiver, assez intriguant de prime abord, dommage que le mystère se dévoile trop vite…

Niveau visuel je n’ai rien à redire, on en prend plein les yeux, la course-poursuite, les combats, les énormes vaisseaux volants, les studios Marvel savent y faire. J’ai trouvé aussi le scénario assez intéressant, à l’heure de l’hyper-communication, « Big Brother » n’est pas loin. Aussi le traitement de ce « fichage » des habitants du monde par les Américains m’a beaucoup intéressée. Je déplore juste un peu la fin, le procès de la Veuve Noire notamment qui, au lieu de poser des questions actuelles, finit un peu en supers-héros gentils contre le reste du monde. Bref, Captain America 2 reste un bon divertissement pour les fans de films de supers-héros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.