8 conseils pour les photographes de modes

Ecrit Par Zhang Jingna

1. Regarder et Apprendre

Tous les jours, essayez de regarder les images à votre disposition. Que ce soit des photos, ou des peintures- regarder, apprendre et observer sont la clé pour créer des photos qui captent l’attention des yeux. Cela formera les bases de votre esthétique, de votre style, de la palette de couleur, la lumière, le cadrage, les vêtements, le maquillage aux choix du modèle qui figurera sur votre photo.

Utilisez toutes les  opportunités que vous permettent de prendre des photos. Si vous commencez avec un objectif simple (ou kit lens, objectifs pour débutants), apprenez comment les objectifs macro et plus longs fonctionnent en terme d’effet avant d’acheter un nouvel appareil couteux.

Est ce que l’objectif déforme les proportions du modèle? Est ce qu’il rend la scène étendue, large? Apprenez ce qui marche le mieux pour vous, cela vous aidera à développer une certaine assurance quand vous travaillerez dans diverses situations, ainsi qu’améliorer votre choix concernant ce dont vous aurez besoin la prochaine fois que vous achèterez du matériel.

2. Plus c’est simple, mieux s’est

Peu de gens ont la chance de commencer une carrière de photographe avec une équipe complète de fantastiques stylistes, coiffeurs et maquilleurs. Des photos tests  (quand vous essayez de nouvelles idées, ou un nouvel équipement),  ou votre portofolio d’origine suffisent la plupart du temps. Gardez le cadre et l’aspect, comme la maquillage ou les vêtements, propres et clairs.  Saisissez d’abord la technique pour prendre de bonnes photos, les plus simples possibles, avant de passer à un niveau plus expérimental et élaboré.

Conseil pour habiller vos modèles vous mêmes:

Les modèles hommes peuvent être torse nu, il n’y aura pas d’incidence sur la photo. Pour les filles, faites leur porter des vêtements près du corps qui mettront en avant leur plastique – des marcels qui dévoilent leurs cous, des collants et talons pas plus grands que 10 centimètres, sont des basiques qui vous permettront de créer un look intéressant.

Alternativement, vous pouvez essayer des vestes ou des jeans pour ajouter un peu de variété. Pour la coiffure faites la plus simple possible, les cheveux soit lissés, soit relevés en un chignon. Vous serez surpris à quel point être  simple  peut être chic et élégant.

3.Lumière et ombre

Un bon éclairage, comme tout le reste, se développe avec l’expérience. Cela n’a pas à être compliqué, mais farfouillez partout avec votre cadre et assemblez plusieurs cadres avec des looks, postures différentes. Pour commencer, maitrisez un seul éclairage. Des ombres accidentellement brouillonnes peuvent casser l’effet d’une photo quand on la revoit plus tard. Entrainez vos yeux à observer tout ce que vous photographez de manière globale.

 

4 Castez toujours vos modèles

Le but de créer un book pour un modèle est de les aider à avoir du travail. Les modèles professionnels commencent en général le mannequinat très jeune, vers 12 ou 13 ans. Imaginez comment leur visages et leur corps ont changé au moment ou vous voyez leur book! Vous pouvez voir sur photo une jeune fille avec des cheveux blonds décolorés mais elle peut très bien avoir des cheveux d’un noir d’encre le jour ou elle arrive dans votre studio; vous pouvez shooter une autre très maigre sur le thème des années 20 et la voir 3 mois ensuite, alors qu’elle a pris 8 kilos lors de ses dernières vacances. On ne sait jamais.

Alors, castez toujours vos modèle ou au moins, demandez les polaroids les plus récents possible à son agence. Si vous embauchez un modèle free-lance, arrangez vous pour vous rencontrer dans un café pour discuter et voir son look actuel.

5 Supervisez le look de votre modèle, en particulier les cheveux et le maquillage.

Soyez toujours dans les parages quand votre modèle se fait maquiller et coiffer. Connaitre les palettes de couleurs peut vous aider à déterminer comment vous aller organiser le shoot. Essayez de rester invisible, et ne gênez pas la coiffeuse et la maquilleuse. Montrez vous seulement si quelque chose diffère de ce que vous avez prévu, ou vous gêne. Vous apprendrez au fur et à mesure ce qui marche le mieux pour vos photos après plusieurs séances. Et quand vous travaillerez avec de nouvelles équipes sur de nouveau projets, vous serez en mesure de guider ainsi que d’apprendre en même temps de nouvelles choses.

 

6 Les vêtements doivent être vus

La photographie de mode repose sur l’esthétique et les tendance.

La mode, c’est vendre les vêtements et accessoires de la dernière saison. C’est faire désirer aux gens ce que le modèle porte. Shootez-vous cette photo qui vous donne envie de ces vêtements, ou alors qui donne envie à votre meilleur amie, ou votre copain?

Une règle générale en photographie de mode veut que le photographe vérifie toujours que l’éclairage accentue la texture, la beauté des matériaux, l’éclat de la soie, la légèreté de la mousseline, l’éclat des perles et des pierres précieuses. Ces détails augmenteront la beauté et la qualité de l’image en elle même.

7 Tenez un journal

Vous n’êtes pas obligé de tenir un blog public, mais vous devez avoir un canal, un espace ou vous pouvez noter vos expérience en pré-productions, rencontres professionnelles et séances photos.

Vous n’avez pas à le faire de manière régulière, mais chaque fois que vous faites un très bon, ou un très mauvais shoot, il y a quelque chose à  apprendre.

Couchez sur le papier toutes les choses que vous pensiez être bonnes, les choses qui ont fait raté un shoot important, ou même un projet tout entier, les propositions que vous appréhendiez et qui finalement se sont révélées réussies, les mauvaises et les bonnes expériences,  les problèmes de communications,  vos négligences, vos petits bonheurs.

De temps en temps, retournez-y et lisez ce que vous avez écrit. Quelques fois, cela vous renverra à de difficiles souvenirs d’erreurs à ne pas recommencer, et quelques fois cela vous aidera à voir les choses d’une nouvelle perspective.

L’avantage, c’est que cela vous aidera à vous rendre compte et apprécier à quel point vous avez progressé. Et parce qu’on est en constante évolution et que quelquefois nous oublions le côté brut, nouveau et la passion de nos débuts, c’est une excellente manière de se retourner sur cette période et peut-être être de nouveau être inspiré.

8 Ayez de l’assurance, soyez humble

Écoutez les conseils et suggestions des autres, mais soyez confiant dans la vision que vous avez de ce que vous voulez. Toute votre équipe attend de vous de réussir le produit final- la photographie. Vous pouvez avoir un client, un directeur artistique ou un éditeur auprès de qui vous pouvez vous tourner pour avoir leur opinion mais au plus profond de vous, vous devez savoir que vous êtes le créateur de votre travail.

Collaborer avec des personnes que vous respectez et qui vous respecteront en retour. Soyez persuadé que quelque soit le contexte, votre photo se distinguera parce que les gens voient les choses de manière différente, et c’est ce qui distinguera vos images de celles de quelqu’un d’autre.

Rappelez vous qu’il y a toujours de l’espace pour vous réinventer, faire des choses nouvelles et ce n’est qu’avec une attitude humble et la conviction que vous apprendrez constamment que vous avancerez. Restez toujours fidèle à vous même, et continuez toujours d’apprendre.

Une photo de Zhang Jingna prise par Conan Thai.

Article écrit par la photographe Zhang Jingna, qui nous a généreusement autorisé à le traduire. Les photos et le texte, extrait sont sa propriété exclusive. Vous pouvez trouver l’article original sur cette page. Son blog donne une perspective interessante d’une jeune photographe sur les réalités de son métier, sa vie personnelle, etc.  Ayant comméncé la photo à 19 ans elle s’est retrouvé un an après seulement à travailler pour Harper’s bazaar, Elle Singapour, Flare, etc et a gagné de grands prix de photographie.