2014: Mes 10 meilleurs films

J’ai eu la chance de voir plus d’une centaine de films cette année, dans les divers festivals où j’ai travaillé, et voici mon top 10. Espérons que l’année 2015 sera encore meilleure !

10 – 112 Weddings de Doug Block : Pendant 20 ans, Doug Block filme plusieurs mariages, s’interrogeant sur la vie de couple. Des années après, il retrouve ces mariés et les interroge sur leur vie conjugale.

9 – A Cappella de Lee Su-Jin : Han Gong-ju, jeune lycéenne, doit emménager chez la mère d’un de ses professeurs à cause d’une enquête policière qui la concerne. Même si elle n’a rien à se reprocher, son passé tente quand même de la rattraper.

8 – 20 000 jours sur Terre de Ian Forsyth et Jane Pollard : Mélange entre fiction et documentaire, on suit Nick Cave, rock star d’origine australienne pendant 24 heures.

7 – Gone too Far de Destiny Ekharagha : encore inconnu en France, ce film raconte l’histoire de deux frères qui se rencontrent pour la première fois.

6 – ’71 de Yann Demange : Le film se déroule à Belfast en 1971, au milieu de la guerre civile entre protestants et catholiques. On suit Gary, jeune recrue anglaise sur le front, qui tente de survivre en territoire ennemi.

sweetheart_1.5.1_905

5 – Sweetheart de Jack Taylor Cox : Sweetheart est un court-métrage anglais racontant l’histoire d’une jeune fille obligée de choisir entre sa famille et celui qu’elle aime.

4 – Miss Violence de Alexandros Avranas : Le jour de ses 11 ans, la jeune Angeliki tombe du balcon. Tandis que les services sociaux optent pour un suicide, la famille privilégie la thèse de l’accident.

3 – Dear White People de Justin Simmien : L’histoire de quatre étudiants noirs, qui lors d’une fête sur le thème « afro-américain » organisée par des Blancs, se retrouve au milieu d’une émeute.

1 – Ex aequo:

Finsterworld de Frauke Finsterwalder qui raconte l’histoire de plusieurs individus en Allemagne, qui se croisent, se connaissent ou sont connectés d’une certaine manière et qui cache tous un côté sombre qui ressurgira à un moment ou à un autre.

20535372_20130812154048517

Et Night Flight de Leesong Hee-il : Yong-Ju semble mener une vie tranquille. Jusqu’à présent, il a bien supporté ses années lycée, une période difficile pour tous les jeunes coréens. Il vit avec sa mère célibataire, étudie, aime la photo. Il aimerait cacher son homosexualité, mais son attachement à Gi-woong, une petite frappe du lycée qui fut jadis son meilleur ami, se manifeste malgré lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.